VB3, une équipe qui roule !

En cette soirée bien arrosée (de pluie !), Fabrice et Redouan ouvrent le bal contre l’équipe 2 de l’ASPTT. Et c’est avec une complicité de plus en plus parfaite et efficace que nos deux compères nous offrent notre premier point de la soirée. Good job les mecs !

De son côté et simultanément, Marion se bat comme une lionne sur le simple dames. Ayant perdu son premier set, elle se réveille, change efficacement son jeu, repoussant toujours plus son adversaire pour mieux déposer délicatement ses volants au pied du filet ! Deuxième set dans la poche \o/. Le troisième débute en tension mais au-delà des 11, Dame Marion prend finalement l’ascendant jusqu’au dernier point, toujours en alternant services longs et courts.

Bref, un deuxième point très mérité. BRAVO Marion !

Fabrice attaque alors son simple et, peu après, Delphine et ma pomme (ndlr : Laurent, le capitaine et auteur de cet article) notre mixte.

Fabrice dit « Mon Seigneur » sera le premier à nous donner le troisième point, celui de la victoire. Son adversaire a certes donné de lui-même, mais Fabrice était ce lundi soir sous les CO-COTTIER… (ndlr : jeu de mots du capitaine… on en pense ce que l’on veut ;)). Allez, et un petit 3-0 (ndlr : ça me rappelle une chanson issue d’un match…vers la fin des années 90…). Mais ce n’était pas suffisant pour notre équipe en pleine forme.

En mixte, le premier set est bien géré. Le deuxième fut plus compliqué sur le départ lié à une perte de connexion dans la paire. Mais ayant l’habitude de jouer ensemble, nous reprenons du poil de la bête et finissons par rattraper notre retard. Néanmoins, nous perdrons ce deuxième set. Le troisième devait donc être pour nous ! Mode Warrior activé, nous retrouvons tous nos automatismes et prenons la victoire. Résultat : mixte OK et victoire 4 à 0.

Match n°5, Delphine et Marion contre les deux dames des PTT. Attention, je n’ai pas dit qu’elles étaient timbrées, mais elles se sont fait nettement affranchir (ndlr : encore une blague du capitaine – il est en forme !) par nos deux Verneuillaises que rien n’aurait pu arrêter. Elles nous offrent le Graal (ndlr : certains vivent une telle aventure en interclubs ;)) : un deuxième 5 à 0 pour notre équipe, en deux rencontres .

Je joints également Gaëlle qui ne pouvait être présente avec nous ce lundi soir, mais qui a répondu à mon SMS suite à notre victoire : « je suis fière de mon équipe ». Tout comme Delphine l’a exprimé également le lendemain sur les réseaux.

Pour ma part (ndlr : le capitaine), je l’exprime sur notre site,  » Heureux capitaine que je suis. Bravo mes VB3 ! »

Laurent.